Les neurones

Le système nerveux est formé de deux types de cellules : les cellules gliales et les neurones. Ce sont les neurones qui nous rendent si malins…

Comme toutes les cellules de notre organisme, les neurones possèdent une membrane qui entoure un cytoplasme et un noyau qui contient les gènes. Ils ont aussi tous les petits organites qui leur permettent de produire leur énergie et de fabriquer des protéines

Mais comme le jeu préféré des neurones est de se transmettre de l'information, ils possèdent deux types de prolongements bien particuliers qui les distinguent des autres cellules.

 

Les dendrites, qui se divisent comme les branches d'un arbre, recueillent l'information et l'acheminent vers le corps de la cellule.

 

Et l'axone, généralement très long et unique. Cet axone conduit l'information du corps cellulaire vers d'autres neurones avec qui il fait des connexions appelées synapses. Les axones peuvent aussi stimuler directement d'autres types de cellules, comme celles des muscles ou des glandes.

d_01_cl_ana_1a.gif

Les cellules gliales 

Le système nerveux est formé de deux types de cellules : les cellules gliales et les neurones.

On entend moins parler des cellules gliales parce que leur rôle dans la communication cellulaire est moins évident. Ou alors, on en entend parler pour de mauvaises raisons, comme le fait qu'elles seraient 5 à 50 fois plus nombreuses que nos 100 milliards de neurones !

Ces chiffres, encore souvent avancés dans les manuels de neuroscience, ont été revus à la baisse au début des années 2000. Plusieurs études ont en effet obtenu des ratios beaucoup plus conservateurs, autour de un pour un, c'est-à-dire environ le même nombre de cellules gliales que de neurones (près de 100 milliards).

Mais cela ne les empêche pas pour autant d'être essentielles. Tellement que sans elles, les neurones ne fonctionneraient pas correctement.

Car les cellules gliales procurent aux neurones leur nourriture, les supportent et les protègent. Elles éliminent aussi les déchets causés par la mort neuronale et accélèrent la conduction nerveuse en agissant comme gaine isolante de certains axones.